Archive for March, 2012

Étant un archipel, l’Indonésie se compose de beaucoup d’îles et de régions ayant de différentes cultures. Grâce à la créativité des indonésiens qui ne s’arrêtent jamais, la culture est devenue diversifiée. Ils créent de grandes œuvres telles que la musique, la cérémonie, et la danse traditionnelle.

L’un de grande œuvre de danse est la danse “merak” (paon) venant de Java-Ouest et crée par Raden Tjetjep Soemantri en 1950. Dans la période de 1965 à 1993, il y a des évolutions dans certains gestes de la danse faites par quelques danseurs. Ceci était dans le cadre de s’adapter au développement de l’époque.

La danse “merak” (paon) est une sorte de danse décrivant un comportement de la paon mâle qui montre la beauté des plumes de sa queue ayant des couleurs variées et vivantes pour attirer la paon femelle. Les danseurs visualisent ce comportement à travers de leurs costumes de façon élégante et charmante.

Ces costumes sont très beau et colorés, équipé de la couronne, qui représente la beauté du paon. À part de la beauté de ses gestes et ses costumes, l’accompagnement de musique traditionnelle Sundanaise (la tribu de la région de Java-Ouest) entraine la bonne collaboration pour devenir une performance de danse extra ordinaire. (more…)

Angklung

Posted: 03/16/2012 in Culture
Tags: , ,

Angklung est un instrument à base de joints d’une tige de bambou. L’utilisation de angklung est influencé et secoué à la main. Cet instrument a été connue depuis long temps, dans certains régions en Indonésie, en particulier à Java d’ouest, Java Central, Java l’Est, et Bali. “Angklung “Le mot a été l’origine de sundanais “angkleung-angkleungan”, cela signifie que le mouvement du joueur angklung et le son “Klung” qui vient de l’instrument. (more…)

Taman Hutan Raya Ir. H. Djuanda c’est une conservation intégrée entre un caractère secondaire du type de plantations de pin (Pinus merkusil) situé  dans le sous de bassin versant le rivière Cikapundung de bassin versant de Citarum qui s’étend depuis la Dago Curug (le cascade), Dago Pakar à Maribaya qui est  partie des forêts du montagne Pulosari, ce pourquoi Taman Hutan Raya Ir. H. Djuanda très bien comme site du tourisme de nature et comme un moyen de place pour le développement de l’éducation environnementale.

Taman Hutan Raya Ir. H. Djuanda est une partie de la région bassin de Bandung, qui a une fond historique avec l’ancien période jusqu’à maintenant. Géologiquement, cette région a un changement a cause de la fluctuation naturelle dans la période de la formation de l’univers.

Les peuples d’origines de Taman Hutan Raya Ir. H. Djuanda est un ethnique sundanais, généralement ils font une cérémonie traditionnelle au moment du mariage et la circoncision. Ils présentent quelque d’art comme pencak silat, jaipongan, kecapi suling dan calung.

(more…)

Peuyeum

Posted: 03/15/2012 in Uncategorized
Tags:

 

Bandung est très connu sur des nourritures, l’une s’appelle Peyeum. Peyeum est une nourriture traditionnelle de Bandung. Bandung est un domaine entouré par des montagnes de sorte que le temps devient froid, et depuis long temps a  Bandung , il y avait beaucoup d’arbres de manioc, et puis Les peuples anciens l’utilisaient à faire peuyeum. Le fait aussi pour garder au chaud des hommes de Bandung.

Peuyeum est crée à base de manioc fermenté et il y a aussi du riz fermenté. Maintenant peuyeum est moins populaire que des nourritures modernes, en gardant l’existant de Peuyeum, le combiné avec coloration comme le vert, le jeun et le brun. Et ils le crée dans quelques goûts. Nous pouvons manger peuyeum brûlée ou peuyeum grillé ces sont deux alternances  à le servir.

Vulcan Tangkubanperahu

Posted: 03/14/2012 in Uncategorized
Tags:

Tangkubanperahu est un volcan en sommeil comme de bateau renversé, se situe au nord de 30 km de la ville de Bandung, Java d’Ouest, Indonésie. Tangkuban Parahu a une altitude 2.084 m, la forme de ce montagne est Stratovolcan a centre de l’éruption qui se déplace d’est en ouest. Les types de roches sont émis par l’éruption sont la lave et de soufre. La dernière éruption en 1983.Dans la zone de montagne Tangkubanparahu, il y a trois cratères d’intérêt à visiter.
Des Cratères son cratère le cratère Domas , le Cratère Upas et le cratère Ratu. Le plus grand cratère et les plus visités est le cratère Ratu.En marchant quelques heures, Vous pouvez autour de la vaste le cratère Ratu tout en appréciant la beauté du bateau majestueux Tangkubanparahu.

Tangkubanparahu a une légende locale qui raconte une histoire d’une reine et son fils. Dayang Sumbi, la reine de la royauté de Priangan qui a un fils il s’appelle Sang Kuriang. Lors d’une dispute Sang Kuriang battue par sa mère effectue blessé à son front. Après la disputé Sang Kuriang est parti pour un voyage au loin. Ils ne se rencontrent pas depuis long temps, un jour après la séparation Dayang Sumbi rencontre son fils mais Ils ne savent pas d’un autre. (more…)

Histoire de lait en Indonésie est intéressante de noter. En 1906, à l’instigation du gouvernement des Indes néerlandaises, puis une sorte de viande bovine importée dans Sumba, NTT. Gouvernement des Indes néerlandaises mis Sumba comme un centre d’élevage bovin de boucherie type O de la Ngole (Inde). En cette année aussi, la vache laitière ont commencé à entrer les Indes néerlandaises. Depuis la fin du 19ème siècle, zone de Bandung est noté pour le lait de sa haute qualité de vache dans l’archipel. Au début de 20e siècle le train qui passe à travers Bandung-Cirebon-Bogor-Batavia servir le lait frais de vache à ses passagers. Plus loin avant, par notes de Heer Médicis en 1786 qui a visité le «Negorij Bandoeng» avec le groupe monté de Batavia, Il ‘ai goûté la frais du lait de Bandung, quand d’entourage sont arrivés à Cianjur.

Sur l’histoire, en 1938 dans la région de Bandung, il ya 22 entreprises les traites laitières a la production 13.000/litre/jour. La production de lait est tous logés traitées par le “Centrale Bandoengsche Melk” avant distribuer aux clients à l’intérieur et l’extérieur de la ville de Bandung. Directeur de la BMC avec le ton un peu arrogant d’écrire: «Vergeet U niet, dat er in geheel Nederlandsch Oost-Indië slechts een Melk centrale is, en dat is de Bandoengsche Melkcentrale» (N’oubliez pas, à travers ce pays il n’existe qu’un seul Centre de traitement du lait et il est Bandoengsche Melk Centrale). (more…)